Jardinage

Cultivez un Citronnier en Pot et Profitez des Citrons Juteux !

Le citron est un agrume utilisé quotidiennement par l’homme de différentes manières vu ses multiples bienfaits.

Ce fruit acidulé sert à préparer une boisson naturelle rafraichissante et détoxifiante qui vous donne l’énergie nécessaire afin de vous préparer pour une longue journée fatigante.

Il possède plusieurs atouts culinaires et devient un ingrédient incontournable pour la révélation d’un gout acide apprécié.

Sa chaire juteuse et acide et son zeste de saveur amer sont gorgés de vitamine C qui demeure toujours bénéfique pour la santé.

Ses propriétés thérapeutiques et antiseptiques le rendent consommable sans modération selon le besoin de l’homme.

Le citron a aussi fait ses preuves dans les taches d’assainissement et de nettoyage. En effet, il est connu par son pouvoir nettoyant, désinfectant et désodorisant.

D’où, la plantation d’un citronnier dans votre espace intérieur demeure utile et avantageuse vu qu’il répond différemment à vos besoins.

Faites pousser alors un citronnier facilement en pot pour parfumer agréablement votre milieu, l’embellir par ses magnifiques fleurs blanchâtres et tirer profit de son fruit juteux.

I- Conditions Favorables pour la Culture de Citronnier :

1- Choix de la Variété :

Commencez tout d’abord par bien choisir la variété du citronnier à cultiver.

Ce citronnier doit être de variété naine, sain et son âge doit être compris entre 2 et 3 ans.

Il existe plusieurs variétés de citronnier, à savoir le Meyer amélioré, le citron de Lisbonne et l’Euréka nain. Il suffit juste de choisir celle qui vous convient.

La croissance de l’arbre de citronnier n’aboutit pas à une culture de grande taille. De ce fait, Quelle que soit la variété choisie, un pot est toujours suffisant pour contenir votre citronnier.

Évitez le choix des graines pour ne pas passer 4 ou 5 ans à attendre que votre arbuste donne ses fruits.

Si vous désirez avoir plusieurs variétés de citrons, vous pouvez avoir recours à la greffe.

2- Choix du Pot :

Pensez à préparer un pot pour y planter votre citronnier surtout si vous n’avez pas d’espace dans votre potager pour le cultiver en pleine terre.

Le pot doit correspondre à la taille de votre citronnier. Il doit être généralement 25% plus spacieux que la terre adhérente aux racines du citronnier.

Le choix du matériau constitutif du pot est très intéressant !

Optez alors pour un pot en argile. Ceci est recommandé pour éviter la stagnation de l’eau en cas d’un arrosage excessif.

En effet, l’argile, étant une matière poreuse, laisse dissiper cette eau qui peut détériorer votre citronnier.

N’oubliez pas que cet arbuste ne s’affole pas pour un apport d’eau excessif !

3- Choix du Sol :

L’utilisation d’un terreau de bonne qualité est primordiale pour une récolte de citrons satisfaisante.

Choisissez un substrat fertile riche en éléments minéraux et en fertilisants organiques.

Votre sol doit être aussi frais et drainant pour favoriser une croissance saine qui aboutit à un rendement généreux.

Privilégiez le choix d’un sol peu acide ou neutre.

Un mélange de terre du jardin, de cocotier et de compost constitue un sol favorable pour cet arbuste à condition que les proportions soient égales.

4- Choix de l’Emplacement :

Positionnez votre pot dans un endroit frais, lumineux et bien aéré.

Le citronnier nécessite une pleine exposition aux rayons de soleil qui doit durer de préférence entre 7 et 8 heures quotidiennement.

Si le site choisi pour le positionnement de cette culture manqué de luminosité, il suffit d’employer des lampes spécifiques pour les cultures artificielles pour compenser efficacement ce déficit.

Pour éviter tout choc possible, essayez d’habituer votre plante au changement climatique progressivement lorsque vous passez d’une saison chaude et une froide et vous comptez la déplacer ainsi de l’extérieur vers l’intérieur.

5- Arrosage Nécessaire :

Pour aider votre arbuste à bien pousser et cueillir des fruits sains et juteux, adoptez un arrosage régulier !

Un déficit hydrique ou un apport excessif d’eau entraine malheureusement la chute des fleurs et des fruits ainsi que la détérioration de votre citronnier.

Veuillez surveiller la teneur de votre sol en eau avant d’arroser. Si vous touchez la couche superficielle et constatez qu’elle souffre de la sècheresse, n’hésitez pas de l’humidifier !

Les changements climatiques constituent un facteur qui décide la quantité d’eau à apporter.

En effet, un climat sec et venteux nécessite plus d’arrosage pour obtenir un sol bien hydraté.

Ne mouillez pas les feuilles de la plante lors de l’arrosage pour la préserver des maladies.

6- Taux d’Humidité Favorable :

Le citronnier préfère un taux d’humidité égale à 50% s’il est placé dans votre intérieur.

Pour assurer une meilleure humidité favorable à la croissance de cet arbuste, il suffit d’avoir recours à un humidificateur ou de positionner votre citronnier sur un plateau de cailloux.

7- Rempotage :

Il est préférable de réaliser cette tâche pendant l’hiver. Vous pouvez même la pratiquer en saison chaude surtout au début du printemps.

Il est conseillé de la refaire chaque deux ans.

Lors de chaque rempotage, choisissez un pot de taille plus géante que celui utilisé lors du dernier rempotage.

II- Soins et Entretiens Nécessaires :

1- Protection du Froid :

Votre arbuste préfère une température optimale comprise entre 10 et 28°C.

La culture de citronnier craint le froid sévère notamment lorsque la température est trop basse et atteint -1°C.

C’est pourquoi les citrons ne supportent pas d’être conservés à une température de congélation faible.

C’est là où vous devez intervenir et protéger votre arbuste des agressions du froid !

Veuillez garder votre citronnier à l’intérieur ou sous serre si la température atteint -2°C.

La tolérance au froid dépend des variétés choisies, par exemple, celle de Meyer n’est pas trop sensible au froid.

2- Pincer et Tailler votre Culture :

Pour obtenir un développement dense du citronnier, veuillez pincer le bout de la branche atteignant une longueur comprise entre 10 et 15 cm en printemps.

Si vous êtes situé dans une région sans gel, vous pouvez la pincer en automne ou en fin de l’hiver.

La technique de la taille ne doit concerner que les branches attaquées par une maladie, celles sèches ou encore les tiges encombrantes qui empêchent l’aération de la culture.

Les drageons doivent être toujours éliminés dès leur apparition.

Ne taillez pas excessivement votre citronnier, car de cette manière, vous êtes en train d’éliminer le réservoir dans lequel le citronnier emmagasine sa nourriture de réserve. Ainsi, vous vous trouvez à la fin avec des citrons de mauvaise qualité.

N’oubliez pas de bien entretenir les épines de votre citronnier.

3- Apport d’Engrais :

Cette culture nécessite l’approvisionnement en engrais à libération lente qui nourrissent parfaitement le sol.

L’ajout de ces engrais assure l’obtention de fruits juteux et de bonne qualité, des feuilles alternes très parfumées et des fleurs dotées d’une belle couleur blanche et épanouies.

Optez de préférence pour un engrais riche en fer, manganèse et zinc.

Vous pouvez même booster la phase de croissance végétative moyennant l’ajout d’un engrais hydrosoluble une fois par mois.

Un compost bien décomposé demeure aussi bénéfique pour votre citronnier. Il suffit juste de l’ajouter au niveau du pied de la plante.

Vous avez la possibilité de stimuler le développement de votre plante par l’ajout d’un produit laitier naturel !

En effet, l’addition d’un yaourt nature à proximité de la base de votre culture sera très avantageuse pour une progression remarquable.

III- Récolte des Citrons :

Un citron doté d’une couleur jaunâtre, pesant et mou est un fruit mûr et prêt à la cueillette.

Le moment de la récolte diffère selon la variété de citronnier cultivé ainsi que les conditions climatiques.

IV- Maladies et Ravageurs du Citronnier :

Le citronnier risque d’être attaqué par les cochenilles, les pucerons et les tétranyques.

Veuillez surveiller votre arbuste en permanence pour arrêter l’invasion de ces nuisibles rapidement dès leur apparition.

Si vous détectez leur présence, traitez votre plante en utilisant les pesticides, du savon insecticide ou bien l’huile de margousier.

La culture du citronnier en pot est simple, il suffit juste de suivre ces conseils et règles pour la réussir facilement.

Vous Pouvez Lire Aussi :

Comment Planter une Clématite contre le Mur d’un Jardin?

Rafraichissez votre Potager et Aromatisez vos Plats en Cultivant de la Menthe

Nathalie Sarraute

Publier par
Nathalie Sarraute

À découvrir aussi :

12 Astuces Pour Supprimer les Rayures sur une Voiture

La carrosserie de votre voiture peut faire apparaître des rayures superficielles ou profondes qui gâchent…

Comment Utiliser du Vinaigre Blanc Pour le Bien du Jardin?

Le vinaigre blanc est un produit écologique miraculeux qui sait tout faire! Il vous aide…

Comment Confectionner de la Colle Vinylique?

La colle vinylique, matière gluante, visqueuse et élastique, est utilisée pour coller papier, carton et…

Basilic: Comment Prolonger sa Durée de Vie?

Le basilic est une plante aromatique et condimentaire qui fait partie de la famille des…

Comment Effacer les Rides du Contour des Lèvres?

Le contour des lèvres est une zone sensible qui exprime vos sentiments et vos émotions…

Fer à Repasser : Astuces Pour Assainir sa Semelle

Au fil des utilisations, la semelle de votre fer à repasser finit par noircir ou…