Jardinage

Compost : Amendement Fertile dont la Préparation Doit Etre Maitrisée

Le compostage est un processus de recyclage des déchets ménagers organiques de la cuisine et ceux verts provenant du jardin.

C’est une sorte de valorisation des ordures biodégradables qui vise à réduire la quantité des déchets issue des foyers et avoir un compost nutritif et de meilleure qualité qui sert à jardiner au naturel.

Composter signifie 1- rendre à la terre une partie des fortunes qu’elle vous a données.

Le compost est un produit fertilisant qui résulte de la décomposition et de la digestion des déchets organiques par des organismes vivants comme les bactéries, les champignons, des insectes… en milieu aérobie.

Ce processus aboutit finalement à un amendement fertile de texture grumeleuse, de couleur brun foncé ou noire, de composition homogène et qui ne doit être ni sec ni très humide.

Ce dernier est utilisé pour les cultures en pot et en pleine terre à condition de l’enterrer dans le sol ou le déposer au niveau des pieds des plantes.

Réussir votre compostage nécessite le respect de quelques règles et la disponibilité de certains facteurs qui favorisent l’obtention d’un terreau riche à la fin.

Quels sont les différents intérêts du compost ?

Quelles sont les règles à respecter pour réussir votre compostage efficacement ?

Quels sont les biodéchets qui peuvent entrer dans la composition du compost et ceux qui doivent être évités ?

1- Utilités du Compostage :

C’est un fertilisant organique naturel et de bonne qualité qui est très apprécié par le sol et les cultures.

Il vous permet d’assurer des économies d’engrais, d’eau et de terreau habituellement consommés.

Cette idée écologique est capable de diminuer considérablement la quantité des ordures ménagères par foyer présentes dans la poubelle et de leur donner une deuxième vie pour le bien de votre jardin ou potager.

Cet amendement lutte contre l’appauvrissement du sol et le fertilise de nouveau pour le gorger de nutriments essentiels pour le sol ainsi que pour les plantes.

Le compost est un produit gratuit qui vous aide à faire des économies sur vos dépenses.

Il suffit d’un composteur installé dans votre espace privé et d’obéir à quelques conseils pour bien jouer le tour !

Avoir votre propre amendement sous la main réduit la fréquence des déplacements faits pour vous rendre à la déchetterie.

Cette substance fertilisante participe aussi à l’approvisionnement d’animaux en nourriture.

En effet, la dégradation des déchets sera assurée par plusieurs types de micro-organismes dont quelques-uns comme les vers représentent une meilleure nourriture pour les poules pondeuses.

2- Règles pour Réussir votre Compostage :

Vu que la dégradation des substances organiques qui constituent le compost est assurée par des organismes aérobies, ils ont nécessairement besoin de dioxygène pour résister, se proliférer et assurer leur fonction convenablement.

Veuillez assurer alors une meilleure aération permanente du futur compost !

Il suffit de brasser une fois par semaine les composants de cet amendement présent dans le bac à compost pour favoriser la pénétration de l’air.

L’absence d’air empêche ces êtres vivants de vivre, ce qui bloque la décomposition des matières organiques et laisse dissiper des odeurs fétides.

Pour avoir une bonne valeur fertilisante, veillez à incorporer des apports en carbone et en azote pour avoir un amendement de bonne qualité et pour que le compostage soit fait dans de meilleures conditions.

Un bon rapport carbone/Azote est de haute importance !

Inspectez de temps en temps l’état d’humidité de votre amendement.

La teneur en eau doit être suffisante sans abuser !

Avoir un compost très humide va éliminer la quantité d’air contenue, ce qui privilégie la disparition des micro-organismes aérobies et l’apparition de ceux anaérobies.

Dans ce cas, le phénomène de décomposition s’arrête et les odeurs désagréables commencent à envahir l’atmosphère.

Obtenir un amendement de texture sèche nuit à la vie des êtres vivants qui ont besoin d’eau pour vivre et réaliser la digestion des biodéchets.

Si les ordures ménagères et les déchets verts du jardin sont solides ou grossiers, pensez à les broyer ou les fragmenter pour faciliter la tâche de dégradation de ces substances par les êtres vivants.

Lorsque vous comptez ajouter des ordures organiques fraiches dans votre composteur, inspectez régulièrement l’état de votre compost pour pouvoir détecter les parties qui ne sont pas facilement digérées, la teneur en eau de votre amendement et la présence de mauvaise odeur à un stade précoce.

De cette manière, vous pouvez agir rapidement pour trouver la solution adéquate qui conduit à un compostage réussi.

Le composteur doit être placé dans un endroit chaleureux et accessible par les rayons solaires, car la biodégradation et la prolifération des micro-organismes nécessitent la présence de chaleur.

Veillez à installer votre bac dans un coin proche de la maison pour faciliter les allers et les retours.

3- Que faut-il Ajouter au Compost ?

Votre bac à compost doit contenir un mélange de 40% de déchets verts et de 60% de déchets bruns et secs pour avoir une meilleure composition équilibrée.

Évitez d’ajouter des épluchures de légumes et de fruits et des ordures ménagères uniquement !

Vous obtenez ainsi une texture très humide qui risque de pourrir et moisir et qui va regrouper les moucherons autour de ces déchets.

La nécessité de l’association entre ces deux types de déchets sera expliquée par l’apport simultané d’azote et de carbone qui sont fournis séparément par deux différents types d’ordures organiques.

Les déchets verts issus de l’utilisation domestique est une source généreuse d’azote qui devient un azote minéral nécessaire pour nourrir les cultures et les aider à se développer.

Ces déchets verts regroupent les pelures des légumes et des fruits frais ou pourris, les déchets du potager, les fanes, les fleurs fanées, les algues, les coquilles des œufs broyées, le marc de café, les feuilles de thé, les mauvaises herbes et les sachets d’infusion.

Les déchets bruns sont ceux issus du jardinage qui constituent un générateur de carbone essentiel pour la survie des êtres vivants décomposeurs et stimule la production d’azote minéral.

Ces déchets sont divers et on peut citer la paille, le foin, les branches broyées, le terreau usagé, les cendres, les copeaux, les sciures de bois, les écalés de noix ou de sarrasin, le carton, les filtres à café, les feuilles mortes, les herbes sèches, les brindilles et les boites d’œufs coupées.

Puisque ces déchets bruns sont abondants, surtout pendant la saison automnale, vous pouvez les collecter et les conserver de côté pour un prochain usage durant la saison hivernale.

4- Que faut-il Mettre en Quantité Minime ?

Déchiqueter quelques ordures volumineuses sera toujours apprécié pour faciliter la tâche de biodégradation des déchets.

Parfois, le fait de segmenter ces apports verts ou bruns ne servira à rien, notamment quand il s’agit d’ajouter des déchets dont l’utilisation en grande quantité est fortement déconseillée.

À cause de leur PH acide élevé, les pelures d’agrumes doivent être ajoutées en petite portion pour ne pas augmenter l’acidité du compost.

Les peaux d’avocats et les écorces d’ananas sont caractérisées par leur dureté, d’où elles sont à éviter.

5- Que faut-il jamais Incorporer dans le Composteur ?

Veuillez éviter d’ajouter des sacs de supermarché, car ils se dégradent difficilement bien qu’ils sont biodégradables.

Ne jetez jamais des fruits, des légumes ou des pelures qui sont enveloppés de maladies ou de parasites qui vont infecter votre futur amendement, le sol et les plantes lorsque vous l’utilisez plus tard.

De même, si vous comptez additionner quelques mauvaises herbes, pensez à éliminer d’abord les graines pour ne pas favoriser leur développement.

Il est strictement interdit d’ajouter des produits laitiers, du poisson, des os, des arêtes, la viande et son gras.

Ces déchets ne servent qu’à aimanter les rongeurs et les nuisibles dérangeurs !

Il existe aussi des éléments qui ne sont pas autorisés comme les racines des mauvaises herbes traçantes, les épis de mais entiers, les branches de grande taille, les coquilles d’huitres et des moules et surtout les déchets qui ne sont pas compostables tels que le verre, le métal et le plastique.

6- Faut-il Inclure ces éléments dans votre Composteur?

Étant donné que le PH du compost est acide, il ne faut pas apporter une quantité généreuse de cendre.

Faites attention ! N’ajoutez pas plus que quelques poignées de cendre vu leur PH alcalin.

Si vous disposez d’une quantité de cendre, vous pouvez la parsemer dans le jardin pour lutter contre la mousse efficacement.

Si vous élevez des animaux à la maison et leur litière est biodégradable, vous pouvez la transférer dans le composteur, mais évitez de l’ajouter d’une façon régulière.

Concernant les toilettes sèches telles que les papiers toilettes, les excréments et la sciure, vous pouvez les additionner au contenu du compost après les avoir laissés reposer quelques mois.

Cet amendement fertile et riche est avantageux pour les plantes, le sol, l’aspect écologique et les animaux comme les poules pondeuses.

Il est facile à préparer et économique vu qu’il est gratuit et peut remplacer l’achat d’engrais onéreux.

La préparation de votre propre compost nécessite l’interaction de plusieurs facteurs qui doivent être disponibles pour un fertilisant de bonne qualité.

Vous devez juste faire la différence entre les déchets qui sont autorisés et ceux qui doivent être éliminés de votre composition pour réussir votre propre opération de compostage d’un seul coup.

Préparez votre compost et permettez à votre sol et à vos plantes de mieux s’épanouir et se nourrir !

Vous Pouvez Lire Aussi :

Mini Oranger: Guide Pour Cultiver dans Son Jardin

Gardez les Cheveux sur votre Brosse pour le Jardin

Elhem Eva

Publier par
Elhem Eva

À découvrir aussi :

12 Astuces Pour Supprimer les Rayures sur une Voiture

La carrosserie de votre voiture peut faire apparaître des rayures superficielles ou profondes qui gâchent…

Comment Utiliser du Vinaigre Blanc Pour le Bien du Jardin?

Le vinaigre blanc est un produit écologique miraculeux qui sait tout faire! Il vous aide…

Comment Confectionner de la Colle Vinylique?

La colle vinylique, matière gluante, visqueuse et élastique, est utilisée pour coller papier, carton et…

Basilic: Comment Prolonger sa Durée de Vie?

Le basilic est une plante aromatique et condimentaire qui fait partie de la famille des…

Comment Effacer les Rides du Contour des Lèvres?

Le contour des lèvres est une zone sensible qui exprime vos sentiments et vos émotions…

Fer à Repasser : Astuces Pour Assainir sa Semelle

Au fil des utilisations, la semelle de votre fer à repasser finit par noircir ou…